Menu

Le cube imparfait

  • IMG_1177.JPG
  • 3.JPG
  • 7.JPG
  • 2.JPG
  • 1.JPG
  • 5.JPG
  • 6.JPG
  • 8.jpg

Cette sculpture est la première réalisation d'une recherche sur "la lumière-couleurs". Un "vitrail" pour chacune des 4 faces latérales et une ouverture pour une plongée dans l'espace couleur.
L'adjectif "imparfait" est une allusion à ce qui est parfois la maladie du "parfait", dans la recherche d'une précision inutile qui peut confiner à l'ennui, surtout si on est sensible aux charmes des objets dissymétriques, un peu déformés ou des petites maisons de guingois.

Dans le cube,  l'arête est d'environ 180 cm, un peu plus, un peu moins. Est-ce perceptible ? Est-ce nécessaire ? Est-ce que ça atteint les valeurs artistiques de l'objet ?

"Le cube imparfait" aurait toute sa valeur et son éclat dans un lieu où la lumière et le soleil sont bien présents : une terrasse dévorée de soleil, un espace vert, un large couloir de bâtiment contemporain ou un hall d'accueil d'entreprise ou d'institution.

2012
Dimensions : ~ 1,80 m  de coté

Matières métal, plexiglas et émail-vitrai.

Acquérir cette œuvre