Menu

La maison du poète

  • 2.JPG
  • 6.jpg
  • 4.JPG
  • 1.jpg
  • 5.jpg
  • 3.JPG

Un jeu de formes épurées autour des motifs et des couleurs d’une tôle rouillée. Le petit trou est un passage ouvert vers l’autre côté du miroir. Le poète le rend accessible grâce à ses images et ses métaphores.

Une anecdote particulière : j’avais commencé une sculpture appelée "la fontaine magique" et, au cours d’une après-midi "portes ouvertes", plusieurs amis ou visiteurs ont insisté pour laisser cette ébauche très épurée, en l’état.

Je ne pouvais être d’accord. Je sentais bien l’épure réussie, mais l’intérieur appelait une forme en résonance. La tôle joue ce rôle, à mes yeux sans effacer la forme épurée.

Dimensions : 344 x 143 x 85

Acquérir cette œuvre